top of page

COACH

ARTISTIQUE

Ensemble, faites la différence...

Les meilleures astuces pour organiser son temps libre et éviter la procrastination

Bonjour les artistes, vous êtes artiste et vous avez du mal à gérer votre temps libre ? Vous avez tendance à remettre à plus tard les tâches qui vous semblent ennuyeuses, difficiles ou stressantes ? Vous vous sentez coupable de ne pas être assez productif ou créatif ? Vous n’êtes pas seul !


La procrastination est un phénomène très répandu chez les artistes, qui peut avoir des conséquences négatives sur votre bien-être, votre motivation et votre réussite. Heureusement, il existe des solutions pour y remédier et profiter pleinement de votre temps libre.


Dans cet article, nous allons vous donner les meilleures astuces pour organiser votre temps libre et éviter la procrastination.. 😍


Qu’est-ce que la procrastination et pourquoi nous affecte-t-elle ?

La procrastination est le fait de reporter volontairement une action que l’on sait importante ou utile, au profit d’une autre plus agréable ou moins exigeante. Ce comportement peut sembler anodin ou bénéfique à court terme, mais il peut avoir des conséquences néfastes à long terme.


En effet, la procrastination peut nuire à votre vie d’artiste, en affectant votre qualité de travail, votre réalisation de projets, votre gestion du temps, votre satisfaction personnelle et votre bien-être émotionnel.


artiste-ecrivaine-procrastination-page-blanche-motivation

Mais pourquoi procrastinons-nous ? Quels sont les facteurs qui nous poussent à remettre à plus tard ce que nous devrions faire maintenant ? Il existe plusieurs causes possibles à la procrastination, qui peuvent varier selon les personnes, les situations et les domaines. Voici les principales :

  • La peur de l’échec, du jugement ou du rejet : vous avez peur de ne pas être à la hauteur, de décevoir les autres ou de vous exposer à la critique. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui vous mettent en difficulté ou en danger. Par exemple, vous reportez l’envoi de votre candidature à un concours, la présentation de votre portfolio à un client ou la participation à une exposition.

  • Le manque de confiance en soi ou en ses capacités : vous doutez de vous-même, de votre talent ou de votre potentiel. Vous pensez que vous n’êtes pas capable, pas prêt ou pas légitime. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui vous demandent un effort ou un apprentissage. Par exemple, vous reportez l’apprentissage d’une nouvelle technique, la création d’une nouvelle œuvre ou la mise à jour de votre site web.

  • Le perfectionnisme ou l’insatisfaction chronique : vous avez des exigences trop élevées, des standards trop élevés ou des attentes trop élevées. Vous pensez que rien n’est jamais assez bien, assez beau ou assez original. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui vous exposent à l’imperfection ou à la frustration. Par exemple, vous reportez la finition d’un projet, la correction d’un texte ou la publication d’un post.

  • La paresse ou le manque d’énergie : vous avez du mal à vous lever, à vous mettre au travail ou à rester concentré. Vous pensez que c’est trop dur, trop long ou trop fatigant. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui vous demandent un investissement physique ou mental. Par exemple, vous reportez le rangement de votre atelier, la rédaction de votre CV ou la recherche d’opportunités.

  • La distraction ou le manque de concentration : vous êtes facilement attiré par des stimuli externes, comme le bruit, la lumière ou les notifications. Vous pensez que c’est plus intéressant, plus divertissant ou plus urgent. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui nécessitent une attention soutenue ou une focalisation. Par exemple, vous reportez la lecture d’un livre, l’écoute d’un podcast ou le visionnage d’une vidéo.

  • L’ennui ou le manque d’intérêt : vous n’éprouvez pas de plaisir, de passion ou de sens dans ce que vous faites. Vous pensez que c’est inutile, insignifiant ou répétitif. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui ne vous stimulent pas ou ne vous épanouissent pas. Par exemple, vous reportez l’étude d’un sujet, l’exploration d’un style ou l’expérimentation d’une forme.

  • L’indécision ou le manque de clarté : vous avez du mal à choisir, à trancher ou à agir. Vous pensez que c’est trop complexe, trop ambiguë ou trop risqué. Vous préférez donc éviter ou repousser les tâches qui impliquent une prise de décision ou une responsabilité. Par exemple, vous reportez le choix d’un thème, la définition d’un objectif ou la planification d’une stratégie.


Comme vous pouvez le constater, la procrastination peut avoir de multiples origines, qui peuvent être liées à votre personnalité, à votre environnement ou à votre activité. Il est donc important de prendre conscience de vos propres causes de procrastination, afin de pouvoir les combattre efficacement.


Comment identifier les tâches qui nous font procrastiner et les prioriser ?

Pour éviter la procrastination, il est essentiel d’identifier les tâches qui nous font procrastiner et de les prioriser. En effet, nous avons souvent tendance à nous laisser submerger par le nombre et la diversité des tâches que nous avons à accomplir, sans savoir par où commencer ni comment nous organiser. Or, une bonne gestion du temps est indispensable pour être efficace et serein dans votre vie d’artiste.


Pour vous aider à trier et à hiérarchiser vos tâches, vous pouvez utiliser la méthode dite de la matrice d’Eisenhower, qui consiste à classer vos tâches selon deux critères : leur importance et leur urgence.


L’importance se réfère à la valeur ou au bénéfice que vous retirez d’une tâche, tandis que l’urgence se réfère au délai ou à la pression que vous subissez pour réaliser une tâche. Vous obtenez ainsi quatre catégories :

  • Les tâches importantes et urgentes : ce sont celles que vous devez faire en priorité, car elles ont un impact fort sur votre vie ou votre carrière. Par exemple, préparer une audition, respecter une deadline, payer une facture… Ces tâches sont souvent liées à des problèmes ou des crises qui nécessitent une action immédiate. Elles peuvent être source de stress, mais aussi de satisfaction si vous les accomplissez avec succès.

  • Les tâches importantes mais non urgentes : ce sont celles que vous devez planifier, car elles contribuent à votre développement personnel ou professionnel. Par exemple, apprendre une nouvelle compétence, créer un portfolio, réseauter… Ces tâches sont souvent liées à des projets ou des objectifs qui nécessitent une action à long terme. Elles peuvent être source de plaisir, mais aussi de procrastination si vous les négligez ou les reportez.

  • Les tâches non importantes mais urgentes : ce sont celles que vous pouvez déléguer, car elles ne relèvent pas de votre responsabilité ou de votre domaine d’expertise. Par exemple, répondre à des mails, faire des courses, régler des problèmes administratifs… Ces tâches sont souvent liées à des demandes ou des attentes des autres qui nécessitent une action rapide. Elles peuvent être source de distraction, mais aussi d’efficacité si vous les confiez à quelqu’un d’autre.

  • Les tâches non importantes et non urgentes : ce sont celles que vous pouvez éliminer, car elles n’apportent aucune valeur ajoutée à votre vie ou à votre carrière. Par exemple, regarder la télévision, surfer sur les réseaux sociaux, jouer à des jeux vidéo… Ces tâches sont souvent liées à des habitudes ou des envies qui nécessitent une action sans conséquence. Elles peuvent être source de détente, mais aussi de perte de temps si vous les faites trop souvent.


En appliquant cette méthode, vous pouvez gagner en efficacité et en sérénité, en vous concentrant sur l’essentiel et en évitant le superflu. Vous pouvez ainsi optimiser votre temps libre et éviter la procrastination.


Comment réduire la charge de travail et le perfectionnisme pour économiser de l’énergie ?

Pour éviter la procrastination, il est également important de réduire la charge de travail et le perfectionnisme qui peuvent vous décourager ou vous épuiser. En effet, nous avons souvent tendance à nous imposer trop de tâches, trop de contraintes ou trop d’exigences, sans tenir compte de nos capacités, de nos ressources ou de nos besoins. Or, une bonne gestion de l’énergie est indispensable pour être performant et créatif dans votre vie d’artiste.

Pour vous aider à réduire la charge de travail et le perfectionnisme, vous pouvez utiliser la technique du découpage, qui consiste à diviser une tâche complexe ou volumineuse en plusieurs sous-tâches plus simples ou plus courtes. Cette technique vous permet de :

  • Définir un objectif global et le décomposer en étapes intermédiaires : au lieu de vous fixer un objectif trop ambitieux ou trop vague, qui peut vous paraître insurmontable ou irréalisable, essayez de le détailler en plusieurs étapes plus concrètes et plus accessibles, qui correspondent à des actions précises et mesurables. Par exemple, au lieu de vous dire “je veux écrire un roman”, dites-vous “je veux écrire un chapitre par semaine”.

  • Estimer le temps nécessaire pour réaliser chaque étape et vous fixer des échéances : au lieu de vous laisser déborder par le temps, qui peut vous pousser à travailler dans l’urgence ou à repousser indéfiniment vos tâches, essayez de les planifier dans votre agenda, en tenant compte du temps dont vous disposez et du temps que vous estimez nécessaire pour les réaliser. Par exemple, au lieu de vous dire “je vais écrire quand j’aurai le temps”, dites-vous “je vais écrire une heure par jour”.

  • Commencer par la sous-tâche la plus facile ou la plus motivante pour vous mettre en confiance : au lieu de commencer par la tâche la plus difficile ou la plus ennuyeuse, qui peut vous décourager ou vous bloquer, essayez de commencer par celle qui vous semble la plus simple ou la plus agréable, qui peut vous donner envie ou vous rassurer. Par exemple, au lieu de commencer par le début du chapitre, qui peut être intimidant ou laborieux, commencez par une scène que vous avez déjà en tête ou qui vous inspire.

  • Suivre votre progression et vous féliciter pour chaque sous-tâche accomplie : au lieu de ne voir que ce qu’il vous reste à faire, qui peut vous frustrer ou vous stresser, essayez de voir ce que vous avez déjà fait, qui peut vous satisfaire ou vous réjouir. Par exemple, au lieu de vous dire “je n’ai pas fini mon chapitre”, dites-vous “j’ai écrit 10 pages aujourd’hui”.


En appliquant cette technique, vous pouvez gagner en motivation et en satisfaction, en vous donnant des défis à votre portée et en évitant la frustration. Vous pouvez ainsi optimiser votre énergie et éviter la procrastination.

artiste-humoriste-procrastination-projet-sketch-spectacle

Comment se fixer des objectifs réalisables et se récompenser pour se motiver ?

Pour éviter la procrastination, il est aussi essentiel de se fixer des objectifs réalisables et de se récompenser pour se motiver. En effet, nous avons souvent tendance à nous fixer des objectifs trop vagues, trop ambitieux ou trop lointains, qui peuvent nous paraître irréalisables ou inaccessibles. Or, une bonne définition des objectifs est indispensable pour être efficace et créatif dans votre vie d’artiste.

Pour vous aider à se fixer des objectifs réalisables, vous pouvez utiliser la méthode SMART, qui consiste à définir vos objectifs selon cinq critères : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporel. Cette méthode vous permet de :

  • Préciser ce que vous voulez faire, pourquoi, comment et avec qui : au lieu de vous fixer un objectif trop général ou trop flou, qui peut vous laisser dans l’incertitude ou l’indécision, essayez de le rendre plus concret et plus clair, en répondant aux questions suivantes : Quoi ? Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? Par exemple, au lieu de vous dire “je veux être un artiste reconnu”, dites-vous “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse, pour me faire connaître du public et des professionnels, en utilisant ma technique personnelle et en collaborant avec un agent”.

  • Quantifier votre résultat attendu et les indicateurs de réussite : au lieu de vous fixer un objectif trop abstrait ou trop subjectif, qui peut vous laisser dans le doute ou l’insatisfaction, essayez de le rendre plus quantifiable et plus objectif, en déterminant le résultat que vous souhaitez obtenir et les indicateurs qui vous permettront de mesurer votre réussite. Par exemple, au lieu de vous dire “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse”, dites-vous “je veux exposer 10 œuvres dans une galerie renommée, qui attire au moins 100 visiteurs par jour et qui vend au moins 5 œuvres par mois”.

  • Vérifier que votre objectif est en accord avec vos capacités et vos ressources : au lieu de vous fixer un objectif trop ambitieux ou trop irréaliste, qui peut vous décourager ou vous frustrer, essayez de le rendre plus atteignable et plus réaliste, en tenant compte de vos capacités actuelles et des ressources dont vous disposez. Par exemple, au lieu de vous dire “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse”, dites-vous “je veux exposer mes œuvres dans une galerie adaptée à mon niveau et à mon style, qui correspond à mon budget et à ma disponibilité”.

  • Adapter votre objectif à votre situation actuelle et à votre environnement : au lieu de vous fixer un objectif trop rigide ou trop figé, qui peut vous empêcher de vous adapter ou de réagir aux changements, essayez de le rendre plus flexible et plus évolutif, en tenant compte de votre situation actuelle et de votre environnement. Par exemple, au lieu de vous dire “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse”, dites-vous “je veux exposer mes œuvres dans une galerie qui correspond à mes besoins et à mes envies du moment, qui suit les tendances du marché et qui respecte les normes sanitaires”.

  • Déterminer une date de début et une date de fin pour votre objectif : au lieu de vous fixer un objectif trop lointain ou trop indéfini, qui peut vous inciter à procrastiner ou à abandonner, essayez de le rendre plus temporel et plus limité, en définissant une date de début et une date de fin pour sa réalisation. Par exemple, au lieu de vous dire “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse”, dites-vous “je veux exposer mes œuvres dans une galerie prestigieuse entre le 1er juin et le 31 août 2024”.


En appliquant cette méthode, vous pouvez gagner en clarté et en efficacité, en vous donnant une direction et un cadre. De plus, vous pouvez vous récompenser à chaque fois que vous atteignez un objectif, en vous accordant une pause, un plaisir ou une gratification. Cela vous permet de renforcer votre estime de vous-même et votre envie de continuer. Par exemple, vous pouvez vous offrir un livre, un repas ou un voyage, ou simplement vous féliciter et vous remercier.

En se fixant des objectifs réalisables et en se récompensant pour se motiver, vous pouvez éviter la procrastination et profiter pleinement de votre temps libre. Vous pouvez ainsi progresser plus rapidement, plus facilement et plus sereinement dans votre vie d’artiste.

Comment créer un environnement propice à la concentration et à la créativité ?

Pour éviter la procrastination, il est aussi important de créer un environnement propice à la concentration et à la créativité. En effet, nous sommes souvent influencés par les éléments qui nous entourent, qui peuvent favoriser ou entraver notre travail ou notre création. Or, une bonne adaptation de l’environnement est indispensable pour être performant et créatif dans votre vie d’artiste.

Pour vous aider à créer un environnement propice à la concentration et à la créativité, vous pouvez prendre en compte les aspects suivants :

  • Le lieu : choisissez un endroit calme, confortable et bien éclairé, où vous ne serez pas dérangé ni distrait. Le lieu où vous travaillez ou créez a un impact sur votre état d’esprit, votre humeur et votre énergie. Il est donc important de choisir un endroit qui vous convient, qui vous inspire et qui vous fait du bien. Vous pouvez également personnaliser votre espace de travail avec des objets qui vous rappellent vos rêves, vos valeurs ou vos réussites. Par exemple, vous pouvez afficher des photos, des citations ou des trophées qui vous motivent ou vous encouragent.

  • Le temps : déterminez le moment de la journée où vous êtes le plus productif ou le plus créatif, et réservez-le pour vos tâches les plus importantes ou les plus difficiles. Le temps où vous travaillez ou créez a un impact sur votre efficacité, votre qualité et votre plaisir. Il est donc important de connaître votre rythme biologique, qui varie selon les personnes, et de l’adapter à votre activité. Vous pouvez également utiliser une méthode de gestion du temps, comme la technique Pomodoro, qui consiste à alterner des périodes de travail de 25 minutes avec des pauses de 5 minutes. Cette technique vous permet de rester concentré, de limiter la fatigue et de renforcer la satisfaction.

  • L’ambiance : créez une atmosphère agréable et stimulante, en choisissant une musique qui vous motive ou qui vous relaxe, en diffusant une huile essentielle qui favorise la concentration ou la créativité, en buvant une boisson chaude ou froide qui vous donne de l’énergie ou qui vous apaise. L’ambiance où vous travaillez ou créez a un impact sur votre état émotionnel, votre motivation et votre inspiration. Il est donc important de créer une ambiance qui vous correspond, qui vous stimule et qui vous détend. Vous pouvez également varier l’ambiance selon le type de tâche que vous réalisez, en fonction de vos besoins et de vos envies. Par exemple, vous pouvez écouter une musique rythmée pour une tâche dynamique, ou une musique douce pour une tâche relaxante.

  • L’attitude : adoptez une posture positive et optimiste, en chassant les pensées négatives ou limitantes, en visualisant votre réussite ou votre plaisir, en respirant profondément ou en méditant. L’attitude avec laquelle vous travaillez ou créez a un impact sur votre confiance en vous, votre estime de vous-même et votre expression de vous-même. Il est donc important d’adopter une attitude positive et optimiste, qui vous aide à surmonter les difficultés, à apprécier les opportunités et à exprimer vos talents. Vous pouvez également pratiquer des exercices simples et efficaces pour améliorer votre attitude, comme la respiration abdominale, la visualisation positive ou la méditation pleine conscience.


En appliquant ces conseils, vous pouvez gagner en focus et en flow, en vous mettant dans les meilleures conditions pour travailler ou créer. Vous pouvez ainsi optimiser votre environnement et éviter la procrastination.

Comment profiter de son temps libre pour se détendre et se ressourcer ?

Pour éviter la procrastination, il est aussi essentiel de profiter de son temps libre pour se détendre et se ressourcer. En effet, nous avons souvent tendance à négliger notre bien-être, à nous surcharger de travail ou à nous oublier dans notre vie d’artiste. Or, une bonne gestion du temps libre est indispensable pour être épanoui et créatif dans votre vie d’artiste.

Pour vous aider à profiter de votre temps libre pour vous détendre et vous ressourcer, vous pouvez pratiquer des activités qui vous font du bien au corps et à l’esprit, telles que :

  • Le sport : faites une activité physique qui vous plaît et qui correspond à votre niveau, comme le yoga, la danse, le vélo… Le sport vous permet de libérer des endorphines, qui sont des hormones du bonheur, de réduire le stress et d’améliorer votre forme. Le sport vous permet également de travailler votre souffle, votre posture et votre coordination, ce qui peut être bénéfique pour votre expression artistique. Par exemple, si vous êtes musicien, le yoga peut vous aider à maîtriser votre respiration, à détendre vos muscles et à améliorer votre concentration.

  • Le loisir : faites une activité artistique ou culturelle qui vous passionne et qui stimule votre imagination, comme le dessin, la lecture, le cinéma… Le loisir vous permet de développer vos talents, d’enrichir vos connaissances et d’exprimer vos émotions. Le loisir vous permet également de découvrir de nouvelles sources d’inspiration, de varier vos styles et vos formes, ce qui peut être bénéfique pour votre création artistique. Par exemple, si vous êtes peintre, le cinéma peut vous faire découvrir de nouvelles couleurs, de nouvelles lumières et de nouvelles perspectives.

  • Le social : faites une activité conviviale ou solidaire qui vous rapproche des autres et qui renforce votre sentiment d’appartenance, comme le théâtre, le bénévolat, le voyage… Le social vous permet de créer des liens, de partager des expériences et de recevoir du soutien. Le social vous permet également de rencontrer des personnes qui partagent vos passions, vos valeurs ou vos projets, ce qui peut être bénéfique pour votre carrière artistique. Par exemple, si vous êtes écrivain, le théâtre peut vous faire rencontrer des acteurs, des metteurs en scène ou des dramaturges qui peuvent donner vie à vos textes.

  • Le bien-être : faites une activité relaxante ou ressourçante qui vous apaise et qui vous reconnecte à vous-même, comme le massage, la méditation, le jardinage… Le bien-être vous permet de prendre soin de vous, de vous écouter et de vous respecter. Le bien-être vous permet également de retrouver votre calme intérieur, votre harmonie et votre plaisir, ce qui peut être bénéfique pour votre équilibre artistique. Par exemple, si vous êtes danseur, le massage peut vous aider à soulager vos tensions, à assouplir vos articulations ou à stimuler votre circulation.


En pratiquant ces activités, vous pouvez gagner en équilibre et en harmonie, en vous accordant du temps pour vous et pour ce qui compte pour vous. Vous pouvez ainsi profiter pleinement de votre temps libre et éviter la procrastination.

artiste-procrastiner-conseils-reussir-passage-action-projet

Quels sont les avantages de faire appel à un coach artistique ?

Vous l’avez compris, organiser son temps libre et éviter la procrastination n’est pas toujours facile quand on est artiste. Vous pouvez parfois vous sentir dépassé, découragé ou bloqué dans votre parcours artistique.


Vous pouvez aussi avoir besoin d’un regard extérieur, d’un soutien personnalisé, d’une méthode efficace et d’une motivation constante pour atteindre vos objectifs et réaliser vos rêves. C’est pourquoi il peut être utile de faire appel à un coach artistique, qui est un professionnel qui vous accompagne dans votre parcours artistique, en vous aidant à :

  • Définir vos objectifs et vos besoins : le coach artistique vous aide à clarifier votre vision, à identifier vos aspirations et à déterminer vos priorités. Il vous aide à formuler des objectifs SMART, c’est-à-dire spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporels. Il vous aide aussi à évaluer vos besoins, qu’ils soient matériels, financiers, relationnels ou émotionnels.

  • Identifier vos forces et vos faiblesses : le coach artistique vous aide à prendre conscience de vos talents, de vos compétences et de vos ressources. Il vous aide à valoriser vos atouts, à reconnaître vos réussites et à renforcer votre confiance en vous. Il vous aide aussi à identifier vos axes d’amélioration, à reconnaître vos difficultés et à développer votre potentiel.

  • Développer vos compétences et votre potentiel : le coach artistique vous propose des outils, des techniques et des stratégies pour développer vos compétences techniques, artistiques ou professionnelles. Il vous aide à apprendre de nouvelles choses, à maîtriser de nouveaux outils ou à acquérir de nouvelles expériences. Il vous aide aussi à exprimer votre potentiel créatif, à stimuler votre imagination ou à innover dans votre domaine.

  • Surmonter vos blocages et vos peurs : le coach artistique vous aide à faire face aux obstacles, aux challenges ou aux crises que vous pouvez rencontrer dans votre parcours artistique. Il vous aide à surmonter vos blocages, qu’ils soient internes (comme la peur, le doute ou la procrastination) ou externes (comme la concurrence, la critique ou le rejet). Il vous aide aussi à gérer vos peurs, qu’elles soient liées à l’échec, au jugement ou au changement.

  • Trouver votre style et votre voix : le coach artistique vous aide à trouver votre identité artistique, à affirmer votre personnalité et à exprimer votre singularité. Il vous aide à trouver votre style, c’est-à-dire la manière dont vous créez, communiquez ou interagissez avec votre public. Il vous aide aussi à trouver votre voix, c’est-à-dire le message que vous voulez transmettre, les valeurs que vous voulez défendre ou les émotions que vous voulez susciter.

  • Gérer votre temps et votre énergie : le coach artistique vous aide à optimiser votre temps libre, à éviter la procrastination et à profiter pleinement de votre vie d’artiste. Il vous aide à organiser votre temps, en fonction de vos objectifs, de vos priorités et de votre rythme. Il vous aide aussi à gérer votre énergie, en fonction de vos besoins, de vos envies et de votre équilibre.

  • Promouvoir votre travail et votre image : le coach artistique vous aide à valoriser votre travail, à diffuser votre création et à développer votre notoriété. Il vous aide à promouvoir votre travail, en utilisant les bons canaux de communication, les bons réseaux ou les bons partenaires. Il vous aide aussi à promouvoir votre image, en soignant votre présentation, votre portfolio ou votre site web.


En faisant appel à un coach artistique, vous pouvez bénéficier d’un regard extérieur, d’un soutien personnalisé, d’une méthode efficace et d’une motivation constante. Vous pouvez ainsi progresser plus rapidement, plus facilement et plus sereinement dans votre vie d’artiste.


Vous avez besoin d'un accompagnement artistique ?

Si vous êtes intéressé par mes services de coach artistique, n’hésitez pas à me contacter au 06 95 54 56 57. Je serai ravi de discuter avec vous de votre projet artistique et de vous proposer un accompagnement sur mesure. Que vous soyez débutant ou confirmé, que vous cherchiez à développer votre potentiel créatif, à surmonter vos blocages, à gérer votre temps, à promouvoir votre travail ou à atteindre vos objectifs, je peux vous aider à réaliser vos rêves.


En tant que coach artistique, je vous offre un regard extérieur, un soutien personnalisé, une méthode efficace et une motivation constante. Je vous accompagne dans votre parcours artistique, en tenant compte de votre personnalité, de votre style et de vos envies. Je vous propose des outils, des techniques et des stratégies adaptés à vos besoins et à votre situation. Je vous encourage, je vous félicite et je vous récompense.


Alors, qu’attendez-vous ? Contactez-moi dès maintenant et donnez un nouvel élan à votre carrière artistique ! 🤩🥳 www.coachartistique.fr/accompagnement-developpement-personnel


Je vous souhaite une excellente journée. Prenez soin de vous 🙏🏻

 

Vous avez aimé ce post ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! 🤩

Comments


bottom of page