top of page

COACH

ARTISTIQUE

Ensemble, faites la différence...

Les secrets d’une interview réussie : comment captiver son auditoire et faire parler de son projet.

Bonjour les artistes, vous êtes un artiste et vous avez l’opportunité de passer à la radio ou à la télévision pour promouvoir un spectacle, une tournée, un concert, une pièce de théâtre, etc. ? Bravo ! C’est une occasion en or pour faire connaître votre travail et toucher un large public.


Mais attention, une interview médiatique n’est pas un exercice facile. Il faut savoir se préparer, se comporter et communiquer efficacement pour réussir à captiver son auditoire et faire parler de son projet artistique. Rassurez-vous, je vais vous dévoiler dans cet article tous mes petits secrets pour une interview réussie ! 😍


Qu’est-ce qu’une interview réussie ? Les objectifs et les enjeux d’une prise de parole médiatique

En tant qu'artiste, vous avez sûrement envie de partager votre passion, votre vision et votre talent avec le plus grand nombre. Pour cela, vous pouvez profiter des opportunités offertes par les médias, qu'il s'agisse de la radio, de la télévision, du web ou de la presse écrite. Une interview médiatique est une occasion unique de faire connaître votre projet artistique et de toucher un large public.


Mais pour que cette expérience soit positive et bénéfique, il faut savoir la préparer et la réussir. Qu'est-ce qu'une interview réussie ? Quels sont les objectifs et les enjeux d'une prise de parole médiatique ? Je vais expliquer tout cela dans ce chapitre.


artiste-interview-promotion-journaliste-radio-paris

Une interview réussie est une interview qui vous permet d'atteindre vos objectifs et de répondre aux attentes de votre interlocuteur et de votre auditoire. Vos objectifs peuvent être :

  • Faire connaître votre projet artistique et susciter l'intérêt du public : vous voulez présenter votre spectacle, votre tournée, vos concerts, votre pièce de théâtre, etc. Vous voulez expliquer ce qui vous a inspiré, ce que vous voulez transmettre, ce que vous proposez comme expérience. Vous voulez donner envie aux gens de découvrir votre univers, votre style, votre personnalité.

  • Faire passer un message ou défendre une cause qui vous tient à cœur : vous voulez profiter de la tribune médiatique pour exprimer votre opinion, votre point de vue, votre engagement. Vous voulez sensibiliser le public à une problématique qui vous concerne, qui vous touche, qui vous révolte. Vous voulez l'informer, l'éduquer, le mobiliser.


Pour atteindre ces objectifs, vous devez être conscient des enjeux d'une interview médiatique :

  • Vous disposez d'un temps limité pour vous exprimer : selon le média et le format choisis, vous pouvez avoir quelques minutes ou quelques secondes pour parler. Vous devez donc être synthétique, pertinent et efficace dans vos propos. Vous devez aller à l'essentiel et éviter les digressions ou les répétitions.

  • Vous devez vous adapter au format, au ton et au public du média : chaque média a ses spécificités, ses codes, ses contraintes. Vous devez connaître le média qui va vous interviewer et adapter votre discours en fonction. Par exemple, si vous passez à la radio ou à la télévision, vous devez soigner votre voix et votre langage corporel. Si vous passez sur le web ou dans la presse écrite, vous devez soigner votre écriture et votre orthographe.

  • Vous devez répondre aux questions de votre interlocuteur, qui peut être bienveillant ou critique : selon le média et le journaliste qui va vous interviewer, vous pouvez avoir affaire à un interlocuteur qui va vous soutenir ou qui va vous challenger. Vous devez être prêt à répondre à toutes les questions qu'il va vous poser, qu'elles soient classiques ou originales, bienveillantes ou critiques, pertinentes ou impertinentes. Vous devez être capable de rebondir, de réagir, de vous défendre, de convaincre. Vous devez rester courtois, respectueux et professionnel.

  • Vous devez faire face à la concurrence d'autres invités ou d'autres sujets d'actualité : selon le média et le format choisis, vous pouvez être seul ou accompagné d'autres invités. Vous devez donc savoir vous distinguer, vous mettre en valeur, vous faire remarquer. Vous devez également être au courant de l'actualité et être capable de la commenter ou de la relier à votre projet artistique.

  • Vous devez gérer votre stress, votre voix et votre langage corporel : une interview médiatique peut être source de stress, de peur, de nervosité. Vous devez donc apprendre à maîtriser vos émotions, à respirer calmement, à vous détendre. Vous devez également prendre soin de votre voix, en l'échauffant, en l'hydratant, en l'articulant. Vous devez enfin contrôler votre langage corporel, en adoptant une posture ouverte, en regardant votre interlocuteur, en souriant.


Comment se préparer à une interview ? Les étapes clés pour élaborer son discours et anticiper les questions

Une interview ne s’improvise pas. Il faut la préparer avec soin, en tenant compte du média, du public, du temps et du sujet. Il faut également anticiper les questions que l’on peut vous poser et préparer des réponses adaptées. Il faut enfin répéter votre discours pour le maîtriser et le rendre fluide. Voici les étapes clés pour élaborer votre discours et anticiper les questions :

  • Renseignez-vous sur le média qui va vous interviewer : quel est son format, son ton, son public, sa ligne éditoriale ? Il est important de connaître le média qui va vous interviewer pour adapter votre discours à son style, à son niveau de langue, à ses attentes. Par exemple, si vous passez sur une radio généraliste, vous devez utiliser un vocabulaire simple et accessible. Si vous passez sur une chaîne spécialisée dans la culture, vous pouvez utiliser un vocabulaire plus technique et pointu. Vous devez également savoir quel est le format de l’interview : est-ce un entretien individuel ou collectif ? Est-ce un direct ou un différé ? Est-ce un portrait ou un débat ? Est-ce une émission courte ou longue ? Ces éléments vont influencer la durée, le rythme et le contenu de votre discours.

  • Définissez vos objectifs et vos messages clés : quels sont les points essentiels que vous voulez faire passer ? Quelle est la valeur ajoutée de votre projet artistique ? Quelle est votre histoire ? Il est essentiel de définir vos objectifs et vos messages clés avant de passer à l’antenne. Vous devez savoir ce que vous voulez dire et pourquoi vous le dites. Vous devez identifier les points forts de votre projet artistique : qu’est-ce qui le rend unique, original, innovant ? Vous devez également raconter votre histoire : comment est né votre projet artistique ? Quelles sont les étapes qui ont marqué votre parcours ? Quelles sont les difficultés que vous avez rencontrées ? Quelles sont les satisfactions que vous avez obtenues ? Vos objectifs et vos messages clés vont constituer le fil rouge de votre discours. Vous devez les résumer en quelques phrases simples et percutantes, que vous pourrez répéter au cours de l’interview.

  • Préparez des exemples concrets, des anecdotes, des chiffres, des citations pour illustrer vos propos et rendre votre discours vivant. Il ne suffit pas de dire ce que vous faites, il faut aussi montrer ce que vous faites. Pour cela, vous devez préparer des exemples concrets, des anecdotes, des chiffres, des citations qui vont illustrer vos propos et rendre votre discours vivant. Par exemple, si vous parlez de votre spectacle, vous pouvez donner des extraits de dialogues, de chansons, de scènes. Si vous parlez de votre tournée, vous pouvez donner des chiffres sur le nombre de dates, de villes, de spectateurs. Si vous parlez de votre pièce de théâtre, vous pouvez citer des critiques, des récompenses, des témoignages. Ces éléments vont appuyer votre argumentation et susciter l’intérêt de votre auditoire.

  • Anticipez les questions que l’on peut vous poser : quelles sont les questions classiques, les questions pièges, les questions polémiques ? Préparez des réponses courtes, claires et structurées : utilisez des mots simples, des phrases courtes, des transitions logiques. Il est important d’anticiper les questions que l’on peut vous poser lors d’une interview. Vous devez être prêt à répondre à tout type de question : les questions classiques (qui êtes-vous ? que faites-vous ?), les questions pièges (quels sont vos défauts ? quels sont vos concurrents ?), les questions polémiques (que pensez-vous de tel sujet d’actualité ? que répondez-vous à tel critique ?). Vous devez préparer des réponses courtes, claires et structurées. Vous devez utiliser des mots simples, des phrases courtes, des transitions logiques. Vous devez éviter les hésitations, les bégaiements, les euh… Vous devez également éviter les réponses trop longues, trop complexes, trop vagues, trop négatives ou trop personnelles. Vous devez être précis, positif et professionnel.

  • Répétez votre discours à voix haute, devant un miroir ou devant un proche : vérifiez le contenu, le ton, le rythme, la gestuelle. Il est essentiel de répéter votre discours avant de passer à l’antenne. Vous devez vous entraîner à voix haute, devant un miroir ou devant un proche. Vous devez vérifier le contenu de votre discours : est-il cohérent, pertinent, intéressant ? Vous devez vérifier le ton de votre discours : est-il adapté, convaincant, enthousiaste ? Vous devez vérifier le rythme de votre discours : est-il fluide, dynamique, varié ? Vous devez vérifier la gestuelle de votre discours : est-elle ouverte, expressive, naturelle ? En répétant votre discours, vous gagnez en confiance, en aisance et en crédibilité.


Comment se comporter pendant une interview ? Les règles d’or pour être à l’aise, clair et convaincant

Une interview n’est pas seulement une affaire de contenu, c’est aussi une affaire de forme. Il faut savoir se comporter de manière professionnelle et adaptée au contexte. Votre attitude, votre ton, votre gestuelle vont influencer la perception que votre interlocuteur et votre auditoire vont avoir de vous et de votre projet artistique. Il faut donc soigner votre communication non verbale autant que votre communication verbale. Voici les règles d’or pour être à l’aise, clair et convaincant pendant une interview :

  • Soyez ponctuel, poli et souriant : arrivez à l’heure, saluez votre interlocuteur, remerciez-le de vous recevoir. Ces gestes simples vont vous permettre de créer un climat de confiance et de respect. Ils vont également vous aider à vous détendre et à sourire. Le sourire est un signe d’ouverture, de sympathie, de bienveillance. Il va vous rendre plus agréable et plus crédible aux yeux de votre auditoire.

  • Soyez attentif et respectueux : écoutez les questions, ne coupez pas la parole, ne contredisez pas violemment. Ces attitudes vont vous permettre de montrer votre intérêt, votre curiosité, votre humilité. Elles vont également vous aider à comprendre les attentes, les besoins, les objections de votre interlocuteur. Vous pourrez ainsi adapter vos réponses en fonction du contexte et du public.

  • Soyez confiant et enthousiaste : parlez avec assurance, montrez que vous êtes passionné par votre projet artistique. Ces émotions vont vous permettre de transmettre votre conviction, votre motivation, votre énergie. Elles vont également vous aider à captiver, à séduire, à inspirer votre auditoire. Vous pourrez ainsi faire passer vos messages clés et vos objectifs.

  • Soyez sincère et authentique : ne mentez pas, ne faites pas de fausses promesses, ne vous vantez pas. Ces principes vont vous permettre de rester fidèle à vous-même, à vos valeurs, à votre vision. Ils vont également vous aider à gagner la confiance, le respect, l’admiration de votre auditoire. Vous pourrez ainsi créer du lien et renforcer votre image.

  • Soyez humble et modeste : ne dénigrez pas les autres, ne critiquez pas le média, ne vous plaignez pas. Ces comportements vont vous permettre d’éviter les conflits, les polémiques, les malentendus. Ils vont également vous aider à reconnaître vos limites, vos erreurs, vos faiblesses. Vous pourrez ainsi montrer que vous êtes humain et que vous avez envie de progresser.

  • Soyez positif et optimiste : mettez en avant les aspects positifs de votre projet artistique, évitez les sujets négatifs ou polémiques. Ces choix vont vous permettre de valoriser votre travail, vos réussites, vos perspectives. Ils vont également vous aider à diffuser une bonne ambiance, une bonne énergie, une bonne humeur. Vous pourrez ainsi inciter votre auditoire à venir voir votre spectacle, à acheter vos billets, à écouter votre musique, etc.


animateur-radio-france-paris-interview-artiste

Comment captiver son auditoire ? Les techniques pour créer du lien, de l’émotion et de l’intérêt

Une interview n’est pas seulement une occasion de parler de votre projet artistique, c’est aussi une occasion de toucher le cœur et l’esprit de votre auditoire. Pour captiver votre auditoire, il faut savoir créer du lien, de l’émotion et de l’intérêt. Vous devez lui faire ressentir quelque chose, lui faire vivre quelque chose, lui faire apprendre quelque chose. Vous devez lui donner envie de vous écouter, de vous suivre, de vous soutenir. Voici quelques techniques pour y parvenir :

  • Adaptez votre discours à votre public : utilisez un vocabulaire approprié, évitez le jargon, faites des références culturelles. Il est important d’adapter votre discours à votre public pour qu’il se sente concerné, compris, respecté. Vous devez utiliser un vocabulaire qui correspond au niveau de langue, aux centres d’intérêt, aux valeurs de votre auditoire. Vous devez éviter le jargon technique ou artistique qui peut être incompréhensible ou ennuyeux pour le grand public. Vous devez faire des références culturelles qui peuvent créer du lien, de la complicité, de la connivence avec votre auditoire. Par exemple, si vous parlez à des jeunes, vous pouvez utiliser des expressions familières, des mots d’argot, des références à des films, des séries, des jeux vidéo. Si vous parlez à des seniors, vous pouvez utiliser des expressions plus soutenues, des mots plus élégants, des références à des livres, des chansons, des événements historiques.

  • Utilisez le storytelling : racontez une histoire, donnez du sens à votre projet artistique, faites vivre vos personnages. Il est prouvé que les histoires sont plus efficaces que les faits pour capter l’attention, susciter l’émotion et mémoriser l’information. Vous devez donc utiliser le storytelling pour raconter votre projet artistique sous forme d’histoire. Vous devez donner du sens à votre projet artistique : pourquoi vous l’avez fait ? Quel est le message que vous voulez transmettre ? Quelle est la vision que vous voulez partager ? Vous devez faire vivre vos personnages : qui sont-ils ? Quels sont leurs rêves, leurs peurs, leurs conflits ? Comment évoluent-ils au cours de l’histoire ? En utilisant le storytelling, vous allez créer une connexion émotionnelle avec votre auditoire et lui faire vivre une expérience unique.

  • Utilisez l’humour : faites des blagues, des jeux de mots, des ironies pour détendre l’atmosphère et faire rire votre auditoire. L’humour est un outil puissant pour captiver votre auditoire. Il permet de détendre l’atmosphère, de briser la glace, de créer du lien. Il permet également de faire passer des messages plus facilement, de critiquer sans blesser, de dédramatiser les situations. Vous devez donc utiliser l’humour pour pimenter votre discours et faire rire votre auditoire. Vous pouvez faire des blagues sur vous-même, sur votre projet artistique, sur le média qui vous interviewe. Vous pouvez faire des jeux de mots avec les noms propres, les expressions courantes, les titres d’œuvres. Vous pouvez faire des ironies avec les clichés, les paradoxes. Mais attention, vous devez utiliser l’humour avec modération, intelligence et respect. Vous devez éviter l’humour trop lourd, trop vulgaire, trop blessant. Vous devez également adapter votre humour à votre public et à votre interlocuteur.

  • Utilisez la rhétorique : faites des questions-réponses, des comparaisons, des métaphores, des répétitions pour renforcer votre argumentation et marquer les esprits. La rhétorique est l’art de bien parler, de persuader, de convaincre. Vous devez donc utiliser la rhétorique pour renforcer votre discours et marquer les esprits. Vous pouvez faire des questions-réponses pour impliquer votre auditoire, pour susciter sa curiosité, pour répondre à ses objections. Vous pouvez faire des comparaisons pour illustrer vos propos, pour faciliter la compréhension, pour créer du contraste. Vous pouvez faire des métaphores pour donner du sens à votre projet artistique, pour créer des images, pour provoquer des émotions. Vous pouvez faire des répétitions pour souligner vos messages clés, pour créer du rythme, pour ancrer vos idées dans la mémoire.

  • Utilisez la voix : variez le volume, le débit, le ton, les intonations pour donner du relief à votre discours et capter l’attention. La voix est un instrument puissant pour captiver votre auditoire. Elle permet de transmettre votre personnalité, vos émotions, vos intentions. Vous devez donc utiliser la voix pour donner du relief à votre discours et capter l’attention. Vous pouvez varier le volume de votre voix pour créer du suspense, de la surprise, de l’impact. Vous pouvez varier le débit de votre voix pour créer du dynamisme, de la variété, de la modulation. Vous pouvez varier le ton de votre voix pour créer de l’expressivité, de la nuance, de l’implication. Vous pouvez varier les intonations de votre voix pour créer de la mélodie, de la musicalité, de la harmonie.


Comment faire parler de son projet artistique ? Les astuces pour valoriser son travail, susciter la curiosité et inciter à l’action

Vous avez réussi à captiver votre auditoire pendant votre interview, mais ce n’est pas suffisant. Vous devez également faire parler de votre projet artistique après votre passage à l’antenne. Vous devez créer un buzz, un effet boule de neige, un bouche-à-oreille. Vous devez faire en sorte que les gens se souviennent de vous, qu’ils parlent de vous, qu’ils agissent pour vous. Comment faire ? Voici quelques astuces pour valoriser votre travail, susciter la curiosité et inciter à l’action :

  • Mettez en avant votre originalité : qu’est-ce qui fait la différence de votre projet artistique ? Quelle est votre touche personnelle ? Il est essentiel de mettre en avant votre originalité pour vous distinguer des autres artistes, pour attirer l’attention, pour marquer les esprits. Vous devez montrer ce qui fait la spécificité, la singularité, l’unicité de votre projet artistique. Vous devez exprimer votre personnalité, votre style, votre vision. Vous devez révéler votre valeur ajoutée, votre plus-value, votre apport. Par exemple, si vous êtes un chanteur, vous pouvez mettre en avant votre voix, votre genre musical, vos influences. Si vous êtes un comédien, vous pouvez mettre en avant votre jeu, votre registre, vos rôles. Si vous êtes un danseur, vous pouvez mettre en avant votre chorégraphie, votre technique, vos mouvements.

  • Mettez en avant votre actualité : quels sont les événements à venir liés à votre projet artistique ? Quelles sont les dates, les lieux, les tarifs ? Il est important de mettre en avant votre actualité pour créer du lien, du dialogue, de l’interaction avec votre auditoire. Vous devez informer les gens sur les événements à venir liés à votre projet artistique : les représentations, les concerts, les expositions, etc. Vous devez leur donner les informations pratiques pour y accéder : les dates, les lieux, les tarifs, les réservations. Vous devez leur faire une proposition attractive, originale, avantageuse. Par exemple, si vous faites une tournée dans plusieurs villes, vous pouvez leur proposer des offres spéciales, des réductions, des invitations. Si vous faites une exposition dans un musée, vous pouvez leur proposer des visites guidées, des rencontres, des dédicaces. Si vous faites un spectacle dans un théâtre, vous pouvez leur proposer des places VIP, des coulisses, des surprises.

  • Mettez en avant vos partenaires : quels sont les acteurs qui vous soutiennent dans votre projet artistique ? Quelles sont les collaborations, les sponsors, les mécènes ? Il est utile de mettre en avant vos partenaires pour valoriser votre travail, pour montrer votre reconnaissance, pour créer du réseau. Vous devez mentionner les acteurs qui vous soutiennent dans votre projet artistique : les institutions, les associations, les entreprises, les médias, etc. Vous devez expliquer les collaborations, les sponsors, les mécènes que vous avez noués avec eux : les aides financières, les aides matérielles, les aides humaines, etc. Vous devez également remercier vos partenaires pour leur confiance, leur générosité, leur professionnalisme. Par exemple, si vous êtes soutenu par une fondation culturelle, vous pouvez mettre en avant sa mission, ses valeurs, ses actions. Si vous êtes sponsorisé par une marque, vous pouvez mettre en avant ses produits, ses services, ses engagements. Si vous êtes médiatisé par une chaîne de télévision, vous pouvez mettre en avant son programme, son audience, son influence.

  • Mettez en avant vos témoignages : quels sont les retours que vous avez reçus sur votre projet artistique ? Quelles sont les critiques, les récompenses, les fans ? Il est intéressant de mettre en avant vos témoignages pour valoriser votre travail, pour montrer votre notoriété, pour créer du bouche-à-oreille. Vous devez partager les retours que vous avez reçus sur votre projet artistique : les critiques positives ou négatives, les récompenses officielles ou informelles, les fans fidèles ou occasionnels. Vous devez citer vos sources avec précision : le nom du critique, du jury, du fan ; le nom du média, du festival, du site web ; la date et le lieu de la publication ou de la remise du prix. Vous devez également réagir à ces témoignages avec humilité et gratitude : remerciez ceux qui vous ont complimenté ou récompensé ; acceptez ceux qui vous ont critiqué ou déçu ; encouragez ceux qui vous ont suivi ou soutenu. Par exemple, si vous avez reçu une bonne critique dans un journal, vous pouvez la lire à voix haute et dire ce qu’elle vous fait ressentir. Si vous avez reçu un prix dans un concours, vous pouvez le montrer fièrement et dire ce qu’il représente pour vous. Si vous avez reçu un message d’un fan sur les réseaux sociaux, vous pouvez le lire avec émotion et dire ce qu’il vous apporte.

  • Mettez en avant vos supports : quels sont les supports que vous avez créés pour promouvoir votre projet artistique ? Quelles sont les affiches, les flyers, les vidéos, les sites Web ? Il est judicieux de mettre en avant vos supports pour valoriser votre travail, pour montrer votre créativité, pour inciter à l’action. Vous devez présenter les supports que vous avez créés pour promouvoir votre projet artistique : les affiches, les flyers, les vidéos, les sites Web. Vous devez expliquer le concept, le design, le message de ces supports. Vous devez également indiquer où et comment les trouver, les consulter, les partager. Par exemple, si vous avez réalisé une affiche pour votre spectacle, vous pouvez la décrire en détail et dire où elle est affichée. Si vous avez réalisé une vidéo pour votre concert, vous pouvez la diffuser sur l’écran et dire où elle est disponible. Si vous avez réalisé un site Web pour votre exposition, vous pouvez le montrer sur votre smartphone et dire comment y accéder.


Vous l’avez compris, faire parler de son projet artistique est une étape incontournable pour réussir votre prise de parole médiatique. Mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul dans cette démarche. Vous pouvez compter sur l’aide d’un coach artistique pour vous accompagner et vous guider.


artiste-interview-chanteuse-chaine-youtube-influenceur-paris

Quels sont les avantages de faire appel à un coach artistique ?

Vous l’avez compris, réussir une interview médiatique n’est pas une mince affaire. Il faut maîtriser le fond et la forme de son discours, tout en restant naturel et spontané. C’est pourquoi il peut être utile de faire appel à un coach artistique pour vous accompagner dans cette démarche. Un coach artistique est un professionnel qui vous aide à :

  • Définir vos objectifs et vos messages clés : il vous aide à clarifier ce que vous voulez dire et pourquoi vous le dites. Il vous aide à identifier les points forts de votre projet artistique et à les résumer en quelques phrases simples et percutantes. Il vous aide à structurer votre discours et à le rendre cohérent, pertinent et intéressant.

  • Préparer votre discours et vos réponses : il vous aide à élaborer votre discours en fonction du média, du format, du public et du sujet. Il vous aide à préparer des exemples concrets, des anecdotes, des chiffres, des citations pour illustrer vos propos et rendre votre discours vivant. Il vous aide à anticiper les questions que l’on peut vous poser et à préparer des réponses courtes, claires et structurées.

  • Améliorer votre expression orale et corporelle : il vous aide à travailler votre voix, votre articulation, votre prononciation, votre intonation. Il vous aide à travailler votre gestuelle, votre posture, votre regard, votre sourire. Il vous aide à adapter votre ton, votre rythme, votre volume en fonction du contexte et de l’effet recherché.

  • Gérer votre stress et votre voix : il vous aide à maîtriser vos émotions, à respirer calmement, à vous détendre. Il vous aide à prendre soin de votre voix, à l’échauffer, à l’hydrater, à la moduler. Il vous aide à gérer les imprévus, les difficultés, les erreurs.

  • Renforcer votre confiance en vous et votre charisme : il vous aide à développer votre assurance, votre motivation, votre enthousiasme. Il vous aide à exprimer votre personnalité, votre passion, votre vision. Il vous aide à créer du lien, de l’émotion, de l’intérêt avec votre auditoire.


En faisant appel à un coach artistique, vous bénéficiez d’un regard extérieur, d’un soutien personnalisé et d’un entraînement adapté à vos besoins. Vous gagnez en efficacité, en crédibilité et en visibilité. Vous augmentez vos chances de réussir vos interviews et de faire parler de votre projet artistique.


Vous avez besoin d'un accompagnement artistique ?

Si vous êtes intéressé par mes services de coaching artistique, n’hésitez pas à me contacter. Je suis coach artistique depuis 2005 et j’ai accompagné de nombreux artistes dans leur parcours médiatique. Je vous propose un accompagnement sur mesure, selon vos objectifs, votre budget et votre disponibilité. Vous pouvez me joindre par téléphone au 06 95 54 56 57. Je me ferai un plaisir de vous répondre et de vous proposer un appel téléphonique gratuit.


Lors de cet appel téléphonique gratuit, nous ferons connaissance et nous discuterons de vos besoins, de vos attentes, de vos envies. Nous définirons ensemble le nombre et la fréquence des séances d’accompagnement artistique. Nous fixerons également les modalités pratiques : le mode de communication et le paiement. Nous pourrons ainsi démarrer notre collaboration dans les meilleures conditions.


N’attendez plus ! Contactez-moi dès aujourd’hui et offrez-vous un accompagnement artistique de qualité ! Vous verrez la différence ! 🤩🥳 www.coachartistique.fr/accompagnement-projet-carriere-artistique


Je vous souhaite une excellente journée. Prenez soin de vous 🙏🏻

 

Vous avez aimé ce post ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! 🤩

Comments


bottom of page