top of page

COACH

ARTISTIQUE

Ensemble, faites la différence...

Comment transformer vos émotions négatives en émotions positives ?

En tant qu’artiste, vous savez que les émotions sont au cœur de votre processus créatif. Elles vous permettent de ressentir, de transmettre, de toucher et de faire réagir votre public. Mais les émotions peuvent aussi être un frein à votre épanouissement personnel et professionnel. En effet, vous pouvez être confronté à des situations répétitives qui génèrent des émotions destructrices, comme la colère, la peur, la tristesse ou la culpabilité. Ces émotions négatives peuvent vous envahir, vous paralyser, vous décourager et vous empêcher de réaliser vos projets.

Heureusement, il existe une solution pour ne plus subir vos émotions, mais au contraire les transformer en émotions positives, comme la joie, la confiance, la sérénité ou la gratitude. Cette solution, c’est de changer vos représentations mentales, c’est-à-dire vos pensées. En effet, vos pensées influencent vos émotions, qui influencent vos actions, qui influencent vos résultats. Si vous changez vos pensées, vous changez vos émotions, et donc votre vie.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment faire pour changer vos pensées et vos émotions, en suivant une méthode simple et efficace. Je vais vous présenter les 4 émotions principales et la culpabilité, les 7 étapes pour ne pas se laisser envahir par une émotion négative, le regret, la cinquième émotion à cultiver, et l’outil de développement personnel : le modèle de Brooke Castillo. Vous verrez que vous pouvez transformer vos émotions négatives en émotions positives, et ainsi libérer votre potentiel créatif et atteindre vos objectifs.


artiste-emotion-positive-bien-etre-coaching

Les 4 émotions principales et la culpabilité

Les 4 émotions principales sont la colère, la joie, la peur et la tristesse. Elles sont universelles et naturelles. Elles ont une fonction adaptative : elles nous signalent un besoin, un désir, une menace ou une perte. Elles nous aident à réagir et à agir.

La culpabilité, en revanche, est une émotion secondaire qui résulte d’un jugement, d’une comparaison, d’une rumination ou d’une dévalorisation. Elle n’a pas de fonction adaptative : elle nous bloque, nous paralyse, nous fait souffrir.

Voici des exemples concrets de pensées émotionnelles mêlées de culpabilité et de leurs conséquences négatives sur votre vie d’artiste :

  • Je suis en colère contre mon agent qui ne me trouve pas de contrat. Je me sens coupable de ne pas être assez bon, de ne pas travailler assez, de ne pas être reconnaissant.

  • Je suis joyeux quand je reçois un compliment sur mon travail. Je me sens coupable de ne pas être humble, de ne pas être à la hauteur, de ne pas mériter ce compliment.

  • J’ai peur de me lancer dans un nouveau projet. Je me sens coupable de ne pas être courageux, de ne pas être créatif, de ne pas être ambitieux.

  • Je suis triste quand je perds un concours. Je me sens coupable de ne pas être performant, de ne pas être compétitif, de ne pas être persévérant.


Les 7 étapes pour ne pas se laisser envahir par une émotion négative

Pour ne pas se laisser envahir par une émotion négative, il faut suivre ces 7 étapes :

  1. Changer votre état d’esprit. Au lieu de considérer vos émotions comme des ennemies, considérez-les comme des amies. Elles sont là pour vous informer, vous guider et vous aider à grandir. Accueillez-les avec bienveillance, sans les craindre ni les rejeter.

  2. Utiliser des mots à connotation neutre et positive. Au lieu d’utiliser des mots qui amplifient ou dramatisent vos émotions, utilisez des mots qui les atténuent ou les relativisent. Par exemple, au lieu de dire “Je suis furieux”, dites “Je suis contrarié”. Au lieu de dire “Je suis déprimé”, dites “Je suis mélancolique”.

  3. S'entourer de personnes positives. Au lieu de rester seul ou de fréquenter des personnes qui vous tirent vers le bas, cherchez la compagnie de personnes qui vous soutiennent, vous encouragent et vous inspirent. Partagez vos émotions avec elles, demandez-leur leur avis, écoutez leurs conseils.

  4. Écouter sa pensée négative. Au lieu de laisser votre pensée négative tourner en boucle dans votre tête, prenez le temps de l’écouter attentivement. Quel est son message ? Quelle est sa source ? Quelle est sa validité ? Est-elle fondée sur des faits ou sur des interprétations ?

  5. Arrêter ce que l’on fait. Au lieu de continuer à faire ce que l’on fait par habitude, par obligation ou par distraction, faites une pause. Respirez profondément, détendez vos muscles, fermez les yeux. Faites le vide dans votre esprit, concentrez-vous sur le moment présent.

  6. Couper court aux ruminations. Au lieu de ressasser le passé ou de vous inquiéter pour l’avenir, focalisez-vous sur le présent. Que pouvez-vous faire maintenant pour améliorer votre situation ? Quelles sont les actions concrètes et réalisables que vous pouvez entreprendre ?

  7. Prendre le temps d’écouter et de comprendre ce que l’on ressent. Au lieu de fuir ou de nier vos émotions, acceptez-les et explorez-les. Quelles sont les sensations physiques que vous éprouvez ? Quelles sont les besoins ou les valeurs qui sont en jeu ? Quelles sont les solutions ou les ressources qui sont à votre portée ?

En suivant ces 7 étapes, vous allez pouvoir gérer vos émotions négatives sans vous laisser envahir. Vous allez aussi vous préparer à identifier le problème, trouver des solutions et transformer votre pensée négative en une pensée positive.. Par exemple :

  • Je suis en colère contre mon agent qui ne me trouve pas de contrat. Je me sens coupable de ne pas être assez bon, de ne pas travailler assez, de ne pas être reconnaissant. -> Je suis frustré par la situation actuelle. Je me sens responsable de ma carrière, de mon travail, de ma gratitude. Je vais chercher d’autres opportunités, me former davantage, remercier les personnes qui m’aident.

  • Je suis joyeux quand je reçois un compliment sur mon travail. Je me sens coupable de ne pas être humble, de ne pas être à la hauteur, de ne pas mériter ce compliment. -> Je suis fier de mon travail. Je me sens confiant, compétent, méritant. Je vais accepter le compliment, le savourer, le partager.

  • J’ai peur de me lancer dans un nouveau projet. Je me sens coupable de ne pas être courageux, de ne pas être créatif, de ne pas être ambitieux. -> Je suis curieux de découvrir un nouveau projet. Je me sens prêt, inventif, motivé. Je vais me renseigner, me préparer, me lancer.

  • Je suis triste quand je perds un concours. Je me sens coupable de ne pas être performant, de ne pas être compétitif, de ne pas être persévérant. -> Je suis déçu par le résultat. Je me sens impliqué, passionné, déterminé. Je vais analyser mes erreurs, apprendre de mes échecs, recommencer.


Le regret, la cinquième émotion à cultiver

Le regret est une émotion qui se manifeste lorsque l’on se rend compte que l’on aurait pu agir autrement, que l’on a raté une opportunité ou que l’on a fait un mauvais choix. Le regret est souvent confondu avec la culpabilité, mais il s’agit en fait de deux émotions différentes.


La culpabilité est une émotion qui se manifeste lorsque l’on se sent responsable d’avoir fait du tort à quelqu’un ou à soi-même, que l’on a transgressé une règle ou que l’on a manqué à un devoir. La culpabilité nous fait nous sentir coupable, honteux et indigne.


Le regret, en revanche, est une émotion qui se manifeste lorsque l’on se sent insatisfait d’avoir manqué une occasion ou d’avoir fait un choix qui ne nous convient pas. Le regret nous fait nous sentir triste, déçu et frustré.


Voici un tableau comparatif qui illustre la différence entre le regret et la culpabilité :

culpabilite-vs-regret-developpement-personnel-artiste

Le regret est une émotion que vous devez cultiver, car il est la clé du bonheur et du succès. En effet, le regret vous permet d’être dans l’instant présent, de vous poser les bonnes questions et d’agir.


Être dans l’instant présent, c’est être conscient de ce que vous vivez, de ce que vous ressentez et de ce que vous voulez. C’est ne pas se laisser distraire par le passé ou par l’avenir, mais se concentrer sur le présent. C’est ainsi que vous pouvez profiter pleinement de chaque moment, de chaque expérience et de chaque opportunité.


Vous poser les bonnes questions, c’est vous interroger sur vos motivations, vos objectifs, vos valeurs et vos priorités. C’est ne pas vous laisser influencer par les opinions, les attentes ou les jugements des autres, mais écouter votre voix intérieure. C’est ainsi que vous pouvez faire des choix qui vous correspondent, qui vous rendent heureux et qui vous font avancer.


Agir, c’est passer de la réflexion à l’action, du rêve à la réalité, du projet à la réalisation. C’est ne pas vous laisser paralyser par la peur, le doute ou la procrastination, mais vous lancer dans l’aventure. C’est ainsi que vous pouvez exprimer votre potentiel, votre créativité et votre talent.


Voici quelques exemples de situations où le regret peut vous aider à progresser et à vous épanouir :

  • Vous regrettez de ne pas avoir postulé à une résidence d’artiste qui vous intéressait. Au lieu de vous culpabiliser, vous décidez de vous renseigner sur les prochaines opportunités, de préparer votre dossier et de vous inscrire dès que possible.

  • Vous regrettez d’avoir laissé passer une occasion de collaborer avec un autre artiste. Au lieu de vous lamenter, vous prenez contact avec lui, vous lui proposez de discuter de votre projet commun et vous lui suggérez de travailler ensemble.

  • Vous regrettez d’avoir abandonné un projet qui vous tenait à cœur. Au lieu de vous décourager, vous reprenez votre travail, vous faites le point sur les difficultés rencontrées et vous cherchez des solutions pour les surmonter.


artiste-femme-projet-action-pensee-postive

L’outil de développement personnel : Le modèle de Brooke Castillo

Le modèle de Brooke Castillo est un outil de développement personnel qui vous permet de comprendre et de changer vos pensées, vos émotions, vos actions et vos résultats. Il se base sur le principe suivant : les circonstances suscitent nos pensées, qui génèrent nos émotions, qui motivent nos actions, qui engendrent nos résultats.

positives-emotions-modele-brooke-coach-artiste

Les circonstances sont les faits objectifs et neutres qui se produisent dans le monde. Elles sont indépendantes de nos pensées et de nos émotions. Elles sont hors de notre contrôle.


Les pensées sont les interprétations subjectives et personnelles que nous faisons des circonstances. Elles sont dépendantes de nos croyances, de nos valeurs et de nos expériences. Elles sont sous notre contrôle.

Les émotions sont les sensations physiques et mentales que nous ressentons en réaction à nos pensées. Elles sont dépendantes de nos pensées, mais aussi de notre état physiologique et de notre environnement. Elles sont partiellement sous notre contrôle.


Les actions sont les comportements que nous adoptons en fonction de nos émotions. Elles sont dépendantes de nos émotions, mais aussi de nos habitudes, de nos compétences et de nos ressources. Elles sont sous notre contrôle.


Les résultats sont les conséquences de nos actions. Elles sont dépendantes de nos actions, mais aussi du hasard, de la chance et des autres. Elles sont partiellement sous notre contrôle.


Voici quelques exemples de schémas de pensées négatives et de pensées positives appliqués au domaine artistique :


Premier exemple : Vous recevez une critique négative de votre œuvre.

​Pensée négative

Cette critique est injuste, méchante et infondée.

​Émotion négative

Colère

​Action négative

Vous répondez agressivement à la critique, vous vous disputez avec le critique, vous vous fermez à toute remarque.

Résultat négatif

Vous vous faites une mauvaise réputation, vous perdez des opportunités, vous n’évoluez pas.

​Pensée positive

Cette critique est un point de vue, une opportunité et un défi.

​Émotion positive

Curiosité

​Action positive

Vous analysez la critique, vous cherchez les points positifs et les points à améliorer, vous remerciez le critique.

​Résultat positif

Vous vous faites une bonne réputation, vous gagnez des opportunités, vous évoluez.

Deuxième exemple : Vous n’arrivez pas à vendre votre œuvre.

​Pensée négative

Vous n’êtes pas doué, vous n’avez pas de talent, vous n’avez pas de valeur.

​Émotion négative

Tristesse

​Action négative

Vous arrêtez de créer, vous vous dévalorisez, vous vous isolez.

Résultat négatif

Vous perdez votre passion, votre confiance, votre réseau.

​Pensée positive

Vous êtes créatif, vous avez du potentiel, vous avez du mérite.

​Émotion positive

Joie

​Action positive

Vous continuez de créer, vous vous valorisez, vous vous exposez.

​Résultat positif

Vous conservez votre passion, votre confiance, votre réseau.

Troisième exemple : Vous avez peur de vous lancer dans un nouveau projet.

​Pensée négative

Vous allez échouer, vous allez vous ridiculiser, vous allez vous faire rejeter.

​Émotion négative

Peur

​Action négative

Vous renoncez au projet, vous vous limitez, vous vous conformez.

Résultat négatif

Vous passez à côté d’une occasion, vous stagnez, vous vous ennuyez.

​Pensée positive

Vous pouvez réussir, vous pouvez vous épanouir, vous pouvez vous faire accepter.

​Émotion positive

Courage

​Action positive

Vous vous lancez dans le projet, vous vous dépassez, vous vous différenciez.

​Résultat positif

Vous saisissez une occasion, vous progressez, vous vous amusez.

Je vous invite à faire cet exercice quotidiennement jusqu’à ce que vous n’ayez plus que des pensées et des propos positifs. Vous verrez que vos émotions, vos actions et vos résultats changeront en conséquence.


Vous avez maintenant toutes les clés pour transformer vos émotions négatives en émotions positives. Vous savez comment identifier, accueillir et gérer vos émotions. Vous savez comment cultiver le regret, une émotion qui vous permet d’être dans l’instant présent, de vous poser les bonnes questions et d’agir. Vous savez comment utiliser le modèle de Brooke Castillo, un outil qui vous permet de comprendre et de changer vos pensées, vos émotions, vos actions et vos résultats.


Mais tout cela ne suffit pas. Il faut passer à l’action. C’est pourquoi je vous propose un défi : pendant une semaine, notez chaque jour une émotion négative que vous avez ressentie, la pensée qui l’a déclenchée, l’action que vous avez faite et le résultat que vous avez obtenu. Puis, transformez cette pensée négative en une pensée positive, et imaginez l’émotion, l’action et le résultat que vous auriez obtenus. Comparez les deux scénarios et observez les différences.


Si vous relevez ce défi, vous allez vous rendre compte que vous avez le pouvoir de changer votre vie. Vous allez vous sentir plus heureux, plus confiant et plus créatif. Vous allez réaliser vos rêves et vos projets.🤩


Vous avez besoin d'aide pour transformer vos émotions négatives en émotions positives ?

Si vous avez besoin d’aide, de soutien ou de conseils, n’hésitez pas à me contacter. Je suis là pour vous accompagner dans votre parcours artistique et personnel. Je vous offre un appel téléphonique gratuit de 30 minutes, sans engagement. Pour en profiter, il vous suffit de me contacter au 06 95 54 56 57.


​Révélateur de talents et partenaire de réussite, je vous accompagne et vous guide dans vos projets afin de devenir un artiste complet, créatif, confiant et authentique www.coachartistique.fr/accompagnement-developpement-personnel


Je vous souhaite une excellente journée. Prenez soin de vous 🙏🏻

 

J’espère que cet article vous a plu et vous a été utile. N’hésitez pas à le partager à vos amis, vos collègues et vos proches. Et surtout, n’oubliez pas de transformer vos émotions négatives en émotions positives ! 🤩

Comentários


bottom of page